Le projet de vie à la crèche des 400 coups est fondé sur le respect de l’enfant et de son rythme. La crèche doit offrir à chaque enfant les moyens d’affirmer sa personnalité́, de réaliser au mieux son développement psychomoteur, d’acquérir aisance physique et confiance en lui. Elle se donne pour mission de favoriser la socialisation, la prise d'autonomie et d'initiative des enfants. Elle cherche à privilégier le plus possible la vie affective des enfants. La priorité est donnée au jeu libre, spontané des enfants. Dans cette optique, l’adulte intervient le moins possible dans les jeux des enfants, qu’ils jouent seuls ou à plusieurs, ceci afin d’éviter d’orienter ou de limiter l’imagination des enfants et afin de leur permettre de découvrir leur environnement et de se l’approprier.

L'attitude des adultes est basée sur la compréhension, l'empathie, dans le respect des stades de développement de l'enfant, de son rythme, de ses besoins et de ses désirs. On respecte sa personne comme on respecterait un adulte, on lui parle vrai, on lui explique les situations. L’adulte accompagne les enfants dans leur volonté de grandir, de se construire, dans une atmosphère familière et sécurisante. Les professionnelles sont présentes physiquement et psychiquement afin de proposer un cadre contenant et sécurisant. Elles interviennent essentiellement pour préserver l’intégrité physique des enfants, pour rappeler une règle, ou lorsqu’elles sont sollicitées par les enfants.
La crèche, tant par l’aménagement de son espace que par l’attitude des adultes, souhaite offrir à l'enfant les possibilités de se construire, créer des situations permettant de satisfaire ses besoins, suivant son développement, en fonction de ses possibilités, de ses désirs. Les activités sont proposées aux enfants en respectant leur rythme, par une alternance d’activités motrices répondant à la nécessité de bouger, et d’activités favorisant le calme. 

L’idée force est de penser la crèche comme un lieu fait pour les enfants et de leur permettre au maximum d’être à l’origine des interactions avec les adultes, d’exprimer leur choix, de construire leur être, leur individualité tout en faisant l’expérience de la collectivité.